vos démarches désormais possibles auprès des associations - Aipm-meaux

Vos démarches désormais possibles auprès des associations

CAF : la lutte contre la fracture numérique

Vos démarches désormais possibles auprès des associations

Source : Parisien -- Date : 04-01-2017 18:00:47 -- N°: 4 -- Lu : 66 fois -- envoyer à un ami

image -- vos démarches désormais possibles auprès des associations

La subvention de la CAF n'est toujours pas tombée dans la poche de l'Association intercommunautaire du Pays de Meaux. Mais L'AIPM commencera quand même à accueillir les personnes désireuses d'effectuer leurs démarches de prestations familiales sur Internet. Ce samedi, cette association qui aide les personnes seules, âgées et handicapées à sortir de l'isolement, inaugurait son Cyber Caf, dans le quartier de Beauval, à Meaux.Ici, aux pieds des logements sociaux, dix ordinateurs sont en accès libres et gratuits.

L'AIPM est l'un des 38 nouveaux partenaires numériques de la CAF qui souhaite « renforcer son maillage d'ici 2016 ». Des associations, des centres sociaux, une maison de l'emploi à Saint-Thibalult-des-Vignes ou le foyer des jeunes travailleurs à Serris, vont accompagner les allocataires dans leurs démarches. Aucun relais n'a été été trouvé dans les secteurs trop souvent délaissés de La Ferté-Gaucher et Ferté-sous-Jouarre. En revanche, des villages comme Rupéreux et Baumont-du-Gâtinais sont couverts, tout comme les cantons de Lizy-sur-Ourcq, Provins et Dammartin-en-Goële qui n'ont pas d'antenne CAF.A Meaux, la CAF n'a pas encore prévenu ses allocataires des quartiers de Beauval et Collinet, qu'ils peuvent se rendre à pied près de chez eux, au lieu d'aller au centre-ville.« Ces partenaires permettent de renforcer l'accès aux droits et de simplifier les démarches des allocataires », explique la CAF, qui compte 221 000 allocataires et six antennes en Seine-et-Marne. Une convention engage les partenaires à respecter le secret des informations de chaque dossier.Le Cyber caf'de Meaux attend la subvention de la CAF pour pouvoir financer un contrat d'insertion dédié à cet accompagnement. En attendant, deux écrivains publics, bénévoles, accueillent les allocataires sur RDV. Ces partenaires pourront aussi aider à identifier des publics qui échappent aux aides sociales : un jeune qui n'a pas fait de demdande d'aide au oogement, une mère isolée qui n'a pas signalé son statut de célibataire à la CAF, etc.Les écrivains publics d'AIPM aident aussi à rédiger un CV, une lettre de motivation et chercher des offres d'emploi. « Internet est gratuit et en accès illimité, pour tout le monde. Seuls les photocopies et les fax sont payants » , explique Kelly Bindickou, le dynamique et truculent président d'AIPM.Quant à Jean-François Copé, le maire (LR) de Meaux, qui est passé à l'inauguration ce samedi avec son épouse Nadia, il « encourage toujours les projets.

 Celui-ci s'inscrit dans la bienveillance qui manque tant à notre pays aujourd'hui. »« Je ferai mes démarches ici », raconte Baou Ima, mère de 4 enfants Meaux, ce samedi. Baou n'a ni voiture ni ordinateur. Au lieu d'aller en car à la CAF au centre-ville, elle effectuera ses démarches à l'Association intercommunautaire du Pays de Meaux, où elle est bénévole toute la semaine, faute de CDI (LP/V.R.) Baou Ima a quatre enfants de 8, 10, 12 et 18 ans. Elle ne possède ni voiture, ni ordinateur, et habite à proximité de l'Association intercommunautaire du Pays de Meaux (AIPM).« Pour aller à la Caisse d'allocations familiales (CAF), au centre-ville, je dois marcher dix minutes jusqu'à mon arrêt de bus. Je descends du car en gare de Meaux, puis je mets encore 10 minutes à pied pour rejoindre la CAF. Ce Cyber Caf'sera bien plus pratique pour moi ! En plus, il n'y aura pas de file d'attente avec les dix ordinateurs en service. »Assistante de direction, Boua Ima vit de contrats d'intérim à défaut de décrocher un CDI. Alors sa semaine, elle la passe comme bénévole à l'AIPM. Généreusement. « Quand je travaille, je fais du bénévolat le samedi », ajoute-t-elle comme une évidence, dans un large sourire.Boua est l'une des deux écrivains publics bénévoles de l'association, avec Pascal Joué, informaticien en préretraite qui a configuré les dix ordinateurs. Tous deux aideront les habitants dans la rédaction de leurs courriers administratifs, CV et lettres de motivation.AIPM, 14, rue Louis Blériot, ouvert du lundi au vendredi de 9 heures à midi et de 14 heures à 17 heures. Tél. 09.73.52.12.11.Liste de 33 partenaires sur le site de la Caf, rubrique « partenaires », à gauche de l'écran.

http://www.caf.fr/ma-caf/caf-de-seine-et-marne/actualites

.
.
aipm